5 tendances d’aménagement de bureaux en 2021

5 tendances d’aménagement de bureaux en 2021

Avec notre monde en constante évolution, le schéma d’un bureau traditionnel en entreprise s’est vu bouleversé par de nouvelles tendances, telles que l’open space et le flex office, ou encore par de nouvelles influences, comme l’ère digitale. De plus, avec la pandémie mondiale, de nouvelles mesures ont été imposées au niveau de l’agencement de bureaux et ont fait naître en force, pour la majorité des secteurs, le télétravail.

Suite à ces évènements, chez Leafer, nous avons donc détecté 5 tendances à suivre en matière d’aménagement de bureaux.

1) Aménager son home office

Nouvelle tendance due à la crise sanitaire, le home office bat son plein à l’heure actuelle. De nombreux salariés ont dû aménager un espace de bureau dans leur habitat. Diverses gammes de mobilier ont été adaptées pour répondre à leurs besoins. Comme des bureaux muraux, des bureaux individuels faciles à déplacer, des bureaux avec rangements ou encore des bureaux assis-debout.

Pour en découvrir davantage sur l’agencement d’un espace de télétravail, un article y est spécialement dédié : (5 astuces pour aménager son espace de télétravail)

2) Un nouvel agencement de l’open space

Développé par deux frères allemands, le concept d’open space est d’agencer un espace de travail avec des bureaux et du mobilier de bureau mobiles, dans un grand espace commun, pour remettre de l'humain au coeur du processus de travail. Cependant, de nombreux problèmes en ont découlé comme le manque de concentration, le manque d’intimité, et de manière plus générale, le manque de productivité.

Pour résoudre le problème de l’isolation acoustique dans ce type d’espace de travail, les fabricants de meuble et spécialistes de l’aménagement de bureaux proposent toute une gamme de mobiliers et accessoires aussi innovants que confortables comme des :

• cabines acoustiques ou des phone box insonorisées

• cloisons amovibles acoustiques

• capsules immersives

• fauteuils acoustiques

• des panneaux muraux ou des alcôves acoustiques

Plus récemment avec la crise sanitaire, un autre problème se pose : la protection sanitaire des collaborateurs. Pour créer un environnement sain, il existe des séparateurs fixes ou amovibles.

3) Un environnement de travail connecté et végétal

Avec notre ère de plus en plus digitale, aménager un espace de travail connecté semble essentiel. Pour se faire, il existe diverses solutions :

• du mobilier avec des goulottes fixées

• du mobilier avec top accès ou demi-lune

• du mobilier avec des prises électriques intégrées

• du mobilier avec des prises USB

• des salles de réunion connectées avec grands écrans et webcams

Une autre tendance est l’apport de végétal dans l’aménagement d’espace de bureau. Cela permet de rentrer dans les codes de certaines actions RSE en proposant des bureaux respectueux de l’environnement ou d’ajouter des touches décoratives dans l’espace. De plus, les végétaliser contribue également à la productivité et au bien-être des salariés.

4) Le flex office pour l’agencement de bureau

Arrivé dans les années 2000 en France, le flex office connaît son apogée depuis la crise du Covid-19. En effet, pour de nombreuses entreprises, ce type d’agencement de bureau contribue à la fois à leur faire des économies ainsi qu’à diminuer le risque sanitaire.

On y retrouve comme mobilier adapté à ce type d’espace, des salles de réunion modifiables en fonction de la taille du groupe, des niches cloisonnées, un espace cafétéria adapté au travail, des meubles modulables, des niches cloisonnées ou encore des rangements privatifs.

5) Le leasing, une nouvelle tendance d’aménagement ?

De nouveaux besoins et contraintes budgétaires se dessinent aujourd’hui dans l’agencement de bureau. Une solution est donc apparue à cet effet : le leasing.

Cette location avec option d’achat est étalée sur une durée déterminée, à la fin de laquelle, le mobilier peut être racheté à un prix attractif ou bien être échangé.

L’avantage majeur également de ce système est la réduction du montant de l’impôt sur les sociétés.