Astuces pour réduire ses déchets en entreprise

Astuces pour réduire ses déchets en entreprise

Depuis maintenant plusieurs années, le développement durable est une des préoccupations de notre société et s’inscrit également dans celle des entreprises. Notamment avec l’apparition de la notion « RSE », responsabilité sociétale et environnementale.

Grâce à de multiples pratiques, il est simple de s’organiser et viser à la réduction de déchets en entreprise. Voici les 4 grandes étapes à suivre pour y parvenir !

1) Bilan des déchets de l’entreprise

Avant de vouloir trouver des solutions pour réduire ses déchets en entreprise, il faut connaître toutes les sources de production de ceux-ci. Ce n’est pas le travail préparatoire le plus évident car nous ne visualisons pas toujours toutes les sources de déchets. Elles sont donc à prendre en compte de manière indépendantes. Pour cela, il est bien de les classifier en différentes famille afin de trouver les meilleurs moyens pour les détruire et à terme de les réduire.

Cela n’est pas toujours simple de suivre toutes les équipes de l’entreprise. C’est pourquoi, il peut être judicieux de dédier une équipe à cette mission. De préférence, une qui est en charge de la tenue des locaux et en contact avec les prestataires extérieurs. Comme les Office Manager.

De plus, vous pouvez également vous faire accompagner par une équipe externe à votre entreprise. Comme des spécialistes membres de l’ADEME. L’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie peut être un véritable allié grâce son réseau mis en place dans le but d’aider méthodologiquement et financièrement dans la lutte de réduction de déchets.

Dans cette démarche, il est également important de prendre en compte les coûts engendrés. Mais il est à noter que l’investissement dans le tri de déchets est vite amorti par l’ensemble des gains apportés grâce à celui-ci.

2) Communication et implication des collaborateurs

Sans le soutien des collaborateurs de votre entreprise, il est impossible de lutter efficacement contre la production de déchets. Pour cela, il est important de communiquer sur chaque étape des actions et projets décidés, ainsi que de les impliquer au maximum.

Dans un premier temps, une réunion peut être effectuée dans le but de présenter le travail préliminaire effectué et de les investir en leur demandant leurs idées.

Comme l’a soumis l’ADEME, il peut également être ingénieux d’organiser des ateliers annuels et d’afficher des plaquettes sur le recyclage et l’environnement au sein de vos locaux.

L’idée étant d’investir au maximum vos salariés, car qui dit salariés investis dit réduction de leurs déchets et plus de chance à ce qu’ils respectent les actions mener.

3) Organisation en interne

Deuxièmement, pour être efficace il est primordial de s’organiser. Ceci peut se faire par le biais de bacs de collecte ou encore de compost pour les déchets organiques de votre espace de restauration… À vous d’adapter les méthodes en fonction de la structure de votre entreprise !

Le but étant d’adapter au maximum l’espace de votre entreprise à ce nouvel objectif environnemental.

4) Limitation de la production des déchets

Une fois toutes les étapes précédentes misent en place, il sera plus simple de limiter les déchets.

De nombreuses actions simples peuvent être menées, comme la réduction d’impressions papier ou encore l’utilisation abusive de feuilles de papier…

Investissez également vos fournisseurs dans votre démarche : approvisionnement en vrac, utilisation d’emballages consignés… et essayez de travailler avec des fournisseurs qui permettent à vos déchets de s’offrir une seconde vie, comme le matériel informatique, rouleau en tissu…

Pour aller encore plus loin, vous pouvez miser sur l’upcycling. En plus de vous inscrire dans une démarche de responsabilité sociétale, votre mobilier usagé s’offrira une nouvelle vie !