Évolution des aménagements de bureaux au fil des années

Évolution des aménagements de bureaux au fil des années

Depuis le début du 20e siècle, l’évolution des aménagements de bureaux connaît de nombreux changements. L’espace de travail est marqué par 3 grandes étapes : la naissance du travail à la chaîne, l’après-guerre et l’ère des années 2000…

Regardons cela plus en détail…

1) La révolution industrielle et la naissance du taylorisme

Totalement bouleversées par la Révolution Industrielle, les méthodes de travail sont passées de simples ateliers artisanaux à de grandes entreprises où la priorité était d’optimiser l’espace et de générer un maximum de rendement.

Basé sur le modèle du taylorisme, l’essor de l’industrie en Occident avait pour objectif de rendre l’entreprise productive. Tout espace de loisir ou encore des accessoires ludiques étaient bannis. L’aménagement des espaces de travail étaient donc basés sur des espaces épurés s’appuyant sur l’essentiel d’un aménagement rationnel et fonctionnel.

À partir des années 1900, l’aménagement de bureau consistait donc à découper les espaces de travail en bloc fonctionnels, avec du mobilier élémentaire. Dans le but de favoriser le travail à la chaîne. Il n’y avait quasiment pas de cloison au sein de l’entreprise, excepté pour la direction. Les rares décorations possibles étaient faites de pierres et d’acier.

On notera tout de même une petite évolution vers les années 1920. Des salles de bureaux plus décorées et colorées ont fait leur apparition. Mais celle-ci fût vite stoppée par la grande dépression des années 1930.

2) L’après-guerre et l’émergence de l’open-space

La fin de la seconde guerre mondiale a elle aussi totalement bouleversé la manière de travailler suite à deux facteurs : le plein emploi et l’émergence de l’outil informatique. Des open spaces ont alors été créés à cet effet.

Tendance importée des États-Unis dans les années 1950, ce n’est qu’à partir des années 1980 que de grands centres d’affaires commencent à se bâtir. Telle que la Défense à Paris.

L’explosion des open spaces est notamment due à la démocratisation de l’informatique au niveau de la comptabilité, de la conception, des calculs, de la rédaction ou encore de l’automatisation des tâches… afin de permettre aux entreprises de s’appuyer sur cet outil assez encombrant à cette époque.

À cette époque, les entreprises ont également commencé à réfléchir à des espaces d’intimité et de détente. Sont alors apparus des solutions d’aménagement flexibles : les flex offices et cubicles. Qui ont donc permis d’allier détente et productivité.

3) Années 2000 : un renouveau

L’évolution d’aménagement des espaces de bureaux a pris un tournant décisif au début des années 2000. Avec l’émergence d’internet, des réseaux sociaux et de la notoriété sur le web, les entreprises ne négligent plus cette étape. Le bien-être des salariés est au cœur des préoccupation.

S’adaptant aux besoins de l’époque mais aussi aux exigences des entreprises, les bureaux sont désormais plus humains et disposent d’espaces de détente ainsi que d’espaces dédiés à l’échange entre les différents collaborateurs.

Le maître mot de l’agencement de bureau actuel est donc des espaces conviviaux et humains afin de favoriser la bien-être et la santé.

Carte de fidélité des entreprises, miser sur bien-être des salariés lors de l’aménagement des espaces de travail favorise leur créativité et la notoriété de l’entreprise.

L’évolution de l’aménagement des espaces de travail a donc connu différentes périodes selon les objectifs des entreprises. Au fil du temps, la tendance s’est inversée en mettant au cœur de leur préoccupation les salariés et non leur rendement.